240 cours de la Somme

33800 Bordeaux

5 place Jérôme David
33210 Langon

Tél : 07 69 10 06 75

charline.dieteticienne@gmail.com

Diététicienne Nutritionniste

N° ADELI : 339504326

  • White Facebook Icon
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • LinkedIn

Challenge 1 mois sans gluten

Le gluten c'est quoi ?


Comme son préfixe "glu" signifie "colle". Vous l'aurez compris : plus besoin de courir à Leroy Merlin quand il vous manque de la colle à tapisserie : un peu de farine et un peu d'eau et le tour est joué !
Le gluten est principalement constitué de deux types de protéines : les prolamines (responsables des allergies et de l'hypersensibilité) et les gluténines.

 

Supprimer le gluten ça veut dire quoi ?

 

 

Ça veut dire supprimer les SABO de votre alimentation ! 

 

 

 

 

S = Seigle, A = Avoine, B = Blé, O = Orge

Les prolamines de ces quatre céréales sont respectivement appelées : sécaline, avénine, gliadine, et hordéine. L'avoine est un cas particulier car il existe des variétés exempt de gluten, mais le risque de contamination avec d'autres céréales n'est pas à exclure.

 

On n'oublie pas les autres types de blé ou dérivés cachés sous les noms suivants :

- Épeautre

- Triticale

- Kamut

Jusque là tout va bien. 
Vous n'avez pas mangé d'Ebly depuis vos 10 ans et depuis le temps que vous répétez à ceux qui veulent vous faire manger du porridge, que l'avoine c'est pour les chevaux ! Vous avez même hâte de commencer votre bonne action équestre !


Laissez moi vous déprimer, juste un petit peu, supprimer ces céréales signifie supprimer TOUS les aliments confectionnés à partir de leur farine ! Adieu le pain, les viennoiseries, les pâtes, les pizzas du pizzaiolo, les pâtisseries du boulanger, et j'en passe !

Si vous avez l'habitude de manger industriel, laissez moi vous faire entrer en dépression profonde : supprimer le gluten reviendra à changer RADICALEMENT votre mode alimentaire !

A propos de mode, une question vous taraude l'esprit :

 

 

Pourquoi se mettre à la tendance gluten free ?

 

 

"Quoi ? On est en 2020 et tu manges encore du gluten ? Non mais ALO ! Eh Gérard tu sais pas la dernière ? Jean Paul est encore sur la tendance gluglu ... !"

 

 

 

Vous l'aurez compris, un test d'éviction du gluten ne doit pas être fait en fonction de la tendance alimentaire actuelle mais bien de troubles chroniques :

  • ballonnements chroniques

  • diarrhées régulières ou transit très accéléré 

  • fatigue chronique

  • brûlures épigastriques

  • troubles immunitaires 

  • troubles inflammatoires (troubles en -ite, en particulier au niveau ostéo-articulaires)

Il n'y a qu'un seul moyen de savoir si vous souffrez d'une hypersensibilité non cœliaque au gluten : le supprimer pendant un mois (pour les troubles digestifs) à 2 mois (pour les troubles immunitaires et inflammatoires).

 

  • Option 1 : les symptômes disparaissent : alors vous êtes sur la bonne voie ! Faites vous accompagner d'une diététicienne ou d'un médecin nutritionniste, car toute phase d'éviction doit être suivie d'une phase de réintroduction progressive pour ne pas déclencher une réelle hypersensibilité si jamais vous ne l'étiez pas auparavant. Selon les symptômes observés lors de la phase d'éviction et de réintroduction, votre thérapeute définira une quantité et une fréquence de consommation (inexistante à quotidienne). 
     

  • Option 2 : les symptômes ne s'améliorent pas : là encore, faites vous accompagner d'un professionnel. Si vous avez consommé du gluten "caché", la présence de gliadines, même en petite quantité, peut suffire à biaiser les résultats du test car l’hypersensibilité n’est en effet pas forcément liée à la quantité mais à votre réactivité à cette protéine. D'autres raisons peuvent être en cause : phase d'éviction trop courte, flore intestinale insuffisamment restaurée, réaction à d'autres composés alimentaires (lait, oeuf, sulfites, etc), stress, traitement antibiotique, et j'en passe !

 

 

Comment supprimer le gluten ?

 

 
Naturellement, vous vous posez les questions suivantes :

 

Vais je survivre ? 

Vais je garder mes amis ?

 

J'ai décidé de me lancer dans ce challenge pour vivre le quotidien d'une personne hypersensible au gluten. C'est le meilleur moyen de vous aiguiller au mieux si vous vous sentez perdu dans ce changement alimentaire, sans avoir à le vivre comme une punition.

 

 

Cette liste est non exhaustive : bien entendu je ne peux pas lister toutes les références des grandes surfaces : vérifier toujours la liste des ingrédients pour les produits transformés.

 

Applications pour identifier les produits compatibles avec vos allergies/intolérances

 

kwalito

AllergoBox

 

 

Ma liste de course
 

 

Pour le côté pratique, gain de temps et économique, j'ai anticipé  fais mes courses sur Kazidomi, un site de produits bio & sain qui propose un abonnement offrant des réductions de 20 à 50% sur tous les produits.
Pour bénéficier de 20 euros offert sur votre abonnement : un code m'a été attribué  CHARLINEDIET20

 

 

 

 

 

 

Au restaurant

 

Vous pouvez dire aurevoir aux italiens, et aux burgers mais il y a tellement de choix de restaurants qui proposent une alternative sans gluten. Les restaurants asiatiques (japonais, chinois, thaïlandais, vietnamien, etc) proposent souvent des plats à base de riz.


 

Chez les autres

 

C'est là que ça se complique ! Pas pour vous mais pour eux ! 
2 options s'offrent à vous : 

- vos amis ont une bonne capacité d'adaptation et sauront adapter leur menu à vos spécificités alimentaires

- vos amis ont un seuil d'adaptation proche de zero et feront semblant d'avoir oublié pour la énième fois votre intolérance. Ils vous aurons chaleureusement préparé leur traditionnel plat de pâtes carbo, en plus, ça tombe bien : vous ne mangez pas de viande ! On peut aussi envisager qu'ils ne vous inviterons plus par flemme de changer leurs habitudes. Vous serez condamnés à les inviter à vitam etername si vous souhaitez les voir, si non, vous pouvez aussi changer d'amis !

 

 

Sur le pouce

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand je n'ai pas préparé de gamelle, comment faire quand je n'ai : ni l'option sandwich, ni l'option salade de pâtes, ni l'option taboulé, ni l'option quiche ?

On trouve dans de nombreuses grandes surfaces des plats sans gluten de la marque Pierre Martinet ou Jardin bio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liste de blogs précieux sans gluten
 

http://allergiquegourmand.over-blog.com/​

https://www.zenglutenfree.fr/

https://macuisinesansgluten.fr/

http://lacompagniesansgluten.blogspot.com/

 

Vous y trouverez votre bonheur dans le choix de recettes

Mon bilan 1 mois sans gluten

 

 

 

Pour commencer, j'ai pris par un rail de farine, pour me donner du courage, puis j'ai organisé une cérémonie d'adieu à la baguette de pain en brûlant des épis de blé avec un chalumeau façon Denis Brogniart "les aventuriers ont décidé de vous éliminer, et leur sentence, est IRRÉVOCABLE !". Pour la suite de l'aventure, c'est dessous que ça se passe !

 

 

Le plus facile ?

 

Définitivement le plus facile de tous les challenges déjà réalisés jusque là (voir les autres articles : sans sucre, sans produit laitier, sans déchet). La seule chose qu'il faut intégrer c'est que manger sans gluten implique de changer vos habitudes alimentaires et non de les maintenir en remplaçant vos produits habituels par des produits sans gluten car :

  1. vos papilles ne les supporteront pas

  2. votre corps et vos intestins ne les supporteront pas (ingrédients hyper-transformés)

  3. votre portefeuille ne les supportera pas

Ce qui a simplement changé dans mon quotidien : ma liste de course, mon petit déjeuner, d'avantage de cuisine car encore moins de produits industriels, une lecture systématique des étiquettes.

 

Le plus difficile ?

 

Les repas familiaux : manque de choix et tentations (vade retro satanas le pain avec sa croûte pas trop cuite mais bien croustillantes, sa mie aussi douce qu'un nuage dans lequel on a envie de se jeter, et son odeur qui vous ensorcelle ! Il est ... diabolique !!!).

Pour les restaurants et les commandes, la seule vraie privation fut de résister à l'appel d'une pizza !

 

Les bienfaits observés ?

 

Heu.......  !

  • Je n'avais pas de problématique particulière lié au gluten

  • N'ayant pas eu une motivation suffisante pour le faire très sérieusement puisque je ne cherchais pas une cause à un trouble, j'ai fais de nombreux écarts sur les repas familiaux (diantre, ce pain quel aguicheur !). Le moindre écart pouvant fausser le test.

La seule chose que j'ai clairement noté est une meilleure digestion des pâtes de maïs et de riz par rapport aux pâtes de blé ! Cela est certainement due à la grande quantité ingérée de gluten dans ce type de plat qui rend la digestion plus difficile (pour ma part).

 

 

Pour conclure sur la tendance gluten free

 

 

Manger sans gluten : recommandé ?

 

Si vous n'avez aucun trouble : nul besoin de le supprimer !
Hypersensibles ou non, j'aurais tendance à déconseiller une surconsommation de produits contenant du gluten de céréales hybrides et de se rapprocher de variétés plus anciennes. En effet, notre environnement actuel (pesticides, mode de vie, alimentation aseptisée, etc) perturbe notre écosystème intestinale et une accumulation de peptides mal digérés pourrait également participer à ce déséquilibre au fil du temps.

 

 

Manger sans gluten : dangereuse ?

 

Contrairement à la croyance générale : le gluten n'est pas indispensable, et une alimentation équilibrée n'engendrera aucune carence.

Mais : une alimentation sans gluten a généralement un index glycémique plus élevé (utilisation plus fréquente de maïs, de fécule, de tapioca par exemple, et consommation réduite de son).
On pourrait affirmer que manger sans gluten est "mauvais" pour la santé si on utilisait des produits industriels hyper-transformés ayant cette appellation ! 

Mais : en réalité en supprimant le gluten de votre alimentation, cela induit forcément une éviction de nombreux produits industriels et d'avantage de cuisine à la maison. 

 

 

 

Manger sans gluten : tendance ou has been ?

 

Vous pensiez être la fashionista du GLUTEN FREE  la plus "IN" de 2020 ?! Les GLUTEN FULL peuvent aller se rhabiller, enfin ça c'est que vous croyiez jusqu'à ce que Brigitte, votre collègue de travail vous dit que le gluten free c'est HAS BEEN, et que la nouvelle tendance est aux FODMAP !


Bon nombre de personnes pensent que l'hypersensibilité au gluten d'existe pas, et qu'il s'agit en réalité d'une intolérance aux fructanes (un oligosaccharide fermencible présent dans les céréales contenant du gluten). C'est bien entendu faux puisque dans ce cas de figure les troubles se limiteraient à la sphère digestive. C’est bien le problème de la médiatisation à la recherche permanente de buzz, de fake news, de désinformation et surtout d’un coupable universel de tous les maux de notre société actuelle.


FODMAP ou GLUTEN : avant d'incriminer et de supprimer quoi que ce soit, jetez déjà un coup d’œil du côté de votre alimentation (équilibre, associations, quantités, qualité, vitesse de la prise alimentaire, mastication), de vos émotions (stress, tristesse, colère), etc. S'il est plus facile de chercher un responsable extérieur à soi, nous sommes parfois les responsables. La bonne nouvelle ? Cela nous rend acteur et maître de notre problématique ! Faites vous accompagner d'un professionnel dans votre démarche ! 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Catégories
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags